ADS
29 Sep 2020

Togo : Klassou se targue d’un parcours ‘exceptionnel’ à la Primature

C’est un fier Komi Sélom Klassou qui s’en va après plus de 5 ans d’affilée passés à la Primature togolaise. Le désormais ancien Premier ministre, en parlant lundi de son bilan en tant que chef du gouvernement, n’hésite pas à faire mention d’un parcours ‘exceptionnel’. Il met en avant de ‘grandes victoires’ remportées sur plusieurs plans. Le budget a franchi pour la première fois la barre des 1000 milliards et en 3 ans, le Togo a organisé ‘avec admiration’, dit-il, 3 élections ‘crédibles’ et ‘démocratiques’.

L’homme se dit heureux et part certainement la paix au cœur et surtout avec le sentiment d’avoir servi les Togolais.

« Aujourd’hui, je suis heureux car durant le quinquennat 2015-2020 du président de la République, Faure Gnassingbé, notre pays a remporté de grandes victoires tant sur le plan économique, social et démocratique », a-t-il lancé.

Sur le plan économique, le natif de Notsé insiste sur les réformes ‘courageuses’ entreprises dans les domaines de l’assainissement du cadre macroéconomique et de finances publiques.

« Le budget de l’Etat a franchi pour la première fois le seuil de 1000 milliards de francs CFA en 2017 et a atteint alors 1218,7 milliards de francs CFA », se réjouit-il.

Au niveau de l’amélioration du climat des affaires, M. Klassou rappelle que le Togo a été classé premier pays africain réformateur et le 3ème au plan mondial.

« Au plan social, les ressources engrangées au niveau économique, ont permis à l’Etat de faire face aux besoins de nos populations notamment dans le domaine de la santé, de l’éducation, de l’accès à l’eau potable, de la mise en place d’une stratégie d’électrification du Togo dans la perspective d’une atteinte de 100% d’accès à l’électricité d’ici à 2030 », soutient-il.

Sur le plan politique, l’ancien Premier ministre se targue d’avoir organisé en moins de 3 ans, 3 élections crédibles.

« Le Togo a organisé avec succès et admiration 3 importantes élections crédibles, justes, démocratiques et surtout apaisées. Il s’agit des élections législatives de décembre 2018, des élections locales de juin et août 2019 et des présidentielles de février 2020 qui ont pleinement plébiscité le président de la République grâce aux résultats à plus de 70% », indique-t-il.

Depuis ce lundi, Komi Sélom Klassou a été remplacé par Victoire Tomegah-Dogbe.

Read 373 times
Tagged under
Facebook Google Plus Twitter LinkedIn
CIMTogo
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…