ADS
11 Nov 2020

Togo : la police arrête 38 cyber-harceleurs et adresse un message aux jeunes filles

C’est la débandade dans les rangs des cyber-harceleurs et arnaqueurs. La police togolaise a mis la main sur une bonne poignée de ces individus. 38 au total et de nationalité nigériane, ces présumés cyber-harceleurs arrêtés en début du mois de novembre, ont été présentés à Lomé par la Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ). Elle n’a pas hésité à lancer un appel aux jeunes filles.

Le mode opérationnel de ces individus qui utilisent les technologies de l’information et de la communication pour arriver à leur fin, est de faire croire qu’ils sont à la recherche d’une relation amoureuse stable. Une fois qu’une victime tombe dans leur piège, sa vie devient un enfer. Son sexe, son argent et ses biens en pâtissent.

« Ils prennent contact avec leurs victimes via internet sous un faux profil en se faisant passer pour des personnes à la recherche d’une relation amoureuse stable. Ils amènent progressivement, par différentes manœuvres, les victimes à tomber amoureuses d’eux pour que celles-ci leur fournissent des photos de leur intimité. Puis, ils utilisent ces photos pour du chantage affectif et contraignent leurs victimes à leur remettre d’importantes sommes d’argent ou des biens », a indiqué officier Bitédéda Bakoma.

Le reste, c’est que les victimes se dépouillent complètement au profit de ces escrocs.

Ces 38 individus seront présentés à la justice pour répondre de leurs actes. La police n’a pas hésité à laisser un message à l’endroit des jeunes filles qui sont surtout visées. Elles sont appelées à la vigilance et à une franche collaboration avec les forces de l’ordre pour démanteler les réseaux malfaiteurs.

Read 1059 times
Facebook Google Plus Twitter LinkedIn
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…