ADS
05 Apr 2019

Togo : le président du REJADD, Assiba Johnson, libre de tout mouvement

Arrêté le 4 avril 2018 en pleine crise sociopolitique togolaise, le président du Regroupement des jeunes africains pour la démocratie et le développement au Togo (REJADD-Togo), Assiba Johnson, est libéré ce vendredi. Il y a quelques jours, des langues annonçaient déjà la bonne nouvelle.

Le défenseur des droits de l’homme recouvre la liberté après une année passée à la prison civile de Lomé pour avoir diffusé un rapport faisant état d’une centaine de morts dans la répression des manifestations de rues de la coalition des 14 partis politiques de l’opposition togolaise.

Ce rapport a mis à mal le pouvoir qui, par le truchement du Procureur de la République, a retenu contre Assiba Johnson ces chefs d’accusation : ‘propagation de fausses nouvelles, outrage aux autorités et appel au génocide.  

Une situation qui n’était pas du goût de plusieurs organisations de défense des droits de l’homme et des partis politiques qui ont accusé le pouvoir d’embastiller les défenseurs des droits de l’homme. En décembre de la même année, M. Johnson a été condamné à 18 mois de prison dont 6 avec sursis.

Sur les réseaux sociaux, cette libération est accueillie avec ferveur mais des voix montent déjà au créneau pour demander la libération de Foly Satchivi, le premier porte-parole du mouvement « En aucun cas », arrêté pour avoir nargué les forces de l’ordre mais contre lequel ont été retenus plus tard les ‘actes et faits de rébellion et des faits d’apologie de crime et de délit’.

Read 1219 times
Tagged under
Facebook Google Plus Twitter LinkedIn
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…